Vallée de la Luna, balade à vélo au cœur d’un paysage lunaire

ambre-valle-de-la-luna-chili-travelando

Parcourir la Vallée de la Luna est un incontournable de la région de San Pedro de Atacama. Nous enfourchons nos vélos et partons nous perdre dans cette immensité désertique, magnifique et désolée.

De retour au Chili après avoir parcouru la superbe région de Jujuy au nord de l’Argentine, nous posons nos bagages à San Pedro de Atacama. Située dans le désert du même nom, dans la région d’Antofagasta, cette ville extrêmement touristique est le point de départ de nombreuses excursions. Les agences de tourisme poussent dans les rues comme des champignons. On en dénombrerait 150, 200 voire 300 selon nos différentes sources. Notre budget ne nous permettant pas d’explorer toutes les merveilles que la région avait à offrir, notre choix s’est donc fixé sur deux excursions en particulier. Pour la première, pas question de réserver un tour organisé, nous y allons par nous-mêmes !

travelando-velo-autonomie-valle-de-la-luna-chili

El Valle de la Luna

Située à 13 kilomètres à l’ouest de San Pedro de Atacama, la Vallée de la Lune est une étendue désertique aux reliefs façonnés par l’érosion de l’eau et du vent. Elle fait partie du désert d’Atacama et de la Cordillera de la Sal. Depuis 1982, elle est considérée comme sanctuaire naturel et appartient à la réserve nationale Los Flamencos. La Vallée de la Lune doit son nom à son aspect si particulier. Elle est formée par d’impressionnants canyons, des dunes grises et ocres, des crêtes acérées, des cavernes obscures et de profonds ravins. Un paysage d’autant plus lunaire qu’il est en outre dépourvu de faune, de flore, d’eau, et même de bruit. Le silence qui y règne est troublant.

desert-valle-de-la-luna-chili-travelando

Balade à vélo

Nous avons loué des vélos à la journée, et sommes partis tôt pour éviter les grosses chaleurs. La route depuis San Pedro de Atacama est plate, et nous arrivons sur les coups de 8 heures du matin après 45 minutes de pédalage. Passé le poste de contrôle où nous nous acquittons des 2500 CLP d’entrée et recevons un plan, nous nous retrouvons seuls dans cette immensité désertique. Il n’y a absolument aucun être vivant ni même une construction à perte de vue. Nous pourrions effectivement nous trouver sur la Lune.

velo-valle-de-la-luna-chili-travelando

Le bleu franc du ciel dégagé tranche avec les teintes ocres et orangées des reliefs. Nous apprendrons plus tard que les monticules qui s’affichent devant nous sont composés de roches sédimentaires contenant craie, argile, sable, siltite et chlorure de sodium. Ce sel, comme saupoudré sur l’ensemble du paysage, évoque une fine pellicule de neige venant délicatement voiler les dunes arides.

pierre-valle-de-la-luna-chili-travelando

Les cavernes de sel

Nous commençons la visite en traversant une sorte de canyon. Les murs hauts de plusieurs mètres qui nous entourent laissent entrevoir la lumière d’un soleil déjà brûlant. Puis nous nous engouffrons dans une grotte étroite. Claustrophobes s’abstenir ! La pénombre y règne en maître et nous nous félicitons d’avoir apporté une lampe de poche.

grotte-nico-valle-de-la-luna-chili-travelando

grotte-valle-de-la-luna-atacama-travelando grotte-valle-de-la-luna-chili-travelando

La Duna Mayor

En reprenant la route principale, nous atteignons la Duna Mayor, une majestueuse dune de sable à la crête ciselée. Ses pentes sont intactes, parfaitement lisses, et il est formellement interdit de les gravir. Nous suivons le sentier contournant la dune et atteignons une butte en hauteur. De là, nous jouissons d’une vue sublime sur toute la vallée.

duna-mayor-valle-de-la-luna-chili duna-mayor-valle-de-la-luna-chili-travelando

panorama-valle-de-la-luna-duna-mayor-travelando

De retour sur nos bicyclettes, le soleil commence sérieusement à nous brûler la peau. Il est pourtant impossible de dénicher le moindre coin d’ombre tant la végétation est inexistante. Nous remarquons au loin les minibus qui déversent leur lot de visiteurs. Ceux-ci parcourent les crêtes à la queue leu leu en quête du meilleur selfie. Nous ne regrettons absolument pas notre choix d’avoir fait l’excursion en toute autonomie, pour la liberté totale dont nous jouissons.

point-de-vue-valle-de-la-luna-chili-travelando

El Anfiteatro

Nous admirons « El Anfiteatro », une roche massive à la pente vertigineuse. Quelques kilomètres plus loin, nous posons les vélos à nouveau pour suivre un sentier à pied. Celui-ci nous mène à un second point de vue, tout aussi exceptionnel que celui offert à la Duna Mayor. Ce panorama à 360° nous laisse sans voix, et nous sommes une fois de plus impressionnés par le silence total qui règne dans ce désert.

nico-valle-de-la-luna-chili-travelandoDurant notre pause déjeuner, nous observons amusés un groupe de trois cyclistes encadré par deux chiens. Le premier des canidés court en tête du cortège alors que l’autre, bien essoufflé, ferme la marche. Nous ferons par la suite la connaissance de ce groupe qui sort de l’ordinaire. Il s’agit d’un couple de Français, Jeff et France, accompagné d’une amie allemande. Ces deux chiens errants les ont suivis depuis San Pedro et ne les ont pas lâchés d’une semelle durant toute la visite del Valle de la Luna !

ambre-valle-de-la-luna-chili-travelando

Las Tres Marias… ou pas

La journée est déjà bien avancée lorsque nous approchons de la fin du parcours. Nous décidons de ne pas nous rendre jusqu’au tout dernier point d’intérêt. D’après ce que nous avons lu, les rochers baptisés « Las Tres Marias » et censés représenter le Christ entouré de trois femmes, ne valent pas vraiment le détour.

point-de-vue-valle-de-la-luna-atacama-travelandoLorsque nous repassons devant la Duna Mayor, de très nombreux visiteurs sont attroupés au sommet. Observer le coucher de soleil sur el Valle de la Luna est apparemment un immanquable. Pour nous, ce sera malheureusement la prochaine fois car nous devons rendre les vélos et préparer notre excursion du lendemain. Nous n’aurons pas non plus le temps de visiter el Valle de la Muerte, situé à quelques kilomètres. Mais l’excursion du lendemain restera parmi nos plus beaux souvenirs du Chili !

panorama-valle-de-la-luna-chili-travelando

Icône InfoLogement à San Pedro : Reggae House 8000 CLP la nuit en dortoir
Location vélos : 7000 CLP la journée à la Casa Pedro de Valdivia, sur la Plaza Mayor
Horaire d’ouverture Valle de la Luna : 8h-19h
Prix de l’entrée : 2500 CLP le matin, 3000 l’après-midi, 2000 étudiant.
Pensez à emporter de l’eau et de la nourriture car vous ne trouverez rien sur place. Le soleil tape fort alors n’oubliez pas votre crème solaire, il est également préférable de porter des vêtements couvrants. Une lampe torche est nécessaire pour s’aventurer dans les cavernes de sel.

 

Dans le prochain article, Travelando en prend plein les yeux dans une excursion inoubliable à Piedras Rojas et aux Lagunas Altiplanicas…

4 Comments

  1. Une très belle découverte ! avant de lire ce que le récit raconte j’ai regardé les photos… première impression? je me suis dit  » C’est de la neige ???  » et là il a fallut absolument que je lise pour en savoir le fin mot de l’histoire! Et bah je suis épaté que des paysages soit saupoudré de Sel! Vraiment je suis épatée!!!!!!

    1. On est très contents d’avoir pu satisfaire ta curiosité Laëtitia 😉 Pour nous aussi cet endroit a été surprenant, sous bien des aspects. Mais il est surtout magnifique! 😮 Le désert d’Atacama est un vrai bijou et si tu as l’occasion d’y faire un tour, c’est splendide ! A l’image de cette Vallee de la Luna (à faire absolument en vélo, c’est 100 fois mieux qu’en bus!)

    1. On vous conseille vraiment d’y aller, c’est un pays magnifique. Cette région est sublime mais ce n’est pas la seule à nous avoir émerveillés au Chili 😀 Concernant l’altitude, il faut respecter plusieurs jours d’acclimatation mais personnellement, nous n’en avons jamais souffert, y compris nos amis qui ne nous ont rejoint que pour quelques jours pourtant. Nous étions d’ailleurs encore plus haut et ça n’a posé aucun problème 😉

Laissez nous un petit commentaire, nous y répondrons avec plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial