Torres del Paine, huitième merveille du monde

lago-pehoe-torres-del-paine-chile

Le parc national Torres del Paine est l’un des joyaux de la Patagonie chilienne. Dans ce paradis des randonneurs, plus de 227 000 hectares de sentiers s’étendent à travers steppes, montagnes, lacs, cascades et glaciers, donnant naissance à des paysages saisissants.

Déclaré réserve mondiale de la biosphère par l’Unesco en 1978, le parc abrite de nombreuses espèces d’animaux tels que guanacos, nandous, condors des Andes et flamands. Il paraît même qu’avec beaucoup de chance, on peut croiser des pumas !

Les stars de Torres del Paine sont incontestablement les trois tours de granit s’élevant à 2800 mètres, majestueuses et inaccessibles. Pour profiter du parc, rien de tel que de parcourir le célèbre « W », un trek de 4 à 5 jours qui traverse des paysages somptueux. Les plus courageux pourront s’attaquer à la grande boucle, surnommée « O », qui contourne tout le massif montagneux. Prévoir 7 à 9 jours.

Parmi les Français que nous avions rencontrés le soir de Noël, deux écoles. Pour Anna et Julia, pas question de manquer le « W ».

Pour notre part, n’étant pas vraiment équipés, nous avons privilégié les sorties à la journée. Alison et Valentin en ont fait de même, mais à cause de stupides problèmes bancaires nous n’avons pas pu faire les sorties ensemble. On vous conseille d’ailleurs de retirer le plus d’argent possible avant d’arriver à Puerto Natales, où les distributeurs font parfois grise mine.

Nous avons choisi de faire deux sorties à la journée, la première organisée, la seconde en autonomie.

 

Excursion « Full day » Torres del Paine

Nous ne sommes pas friands d’excursions organisées en bus, et ce n’est pas rien de le dire. Mais louer une voiture revenait trop cher et parcourir le parc à pied aurait pris énormément de temps. Nous avons donc dû nous résigner à suivre la masse de touristes entassés dans un minibus…

Nous avons réservé l’excursion avec l’agence Turismo Azul, au tarif négocié à 29 000 pesos par personne.

La journée commence avec un premier arrêt au bord du lac Sarmiento et ses eaux d’une couleur bleu foncé. Nous apercevons au loin les montagnes enneigées de la Cordillera del Paine, et nous pouvons même distinguer les trois tours grâce à un ciel dégagé ! Notre guide nous donne plusieurs informations sur la faune, la flore et les différents minéraux présents dans le lac. Ses bordures blanchâtres sont notamment dues à des dépôts de calcium.

lago-sarmiento-torres-del-paine
Lac Sarmiento et vue sur la Cordillera Blanca

Nous poursuivons vers la laguna Amarga au bord de laquelle se prélassent des dizaines de guanacos, camélidés originaires d’Amérique du Sud et apparentés au lama. Un vent extrêmement violent souffle sur cette zone et nous avons du mal à tenir debout.

laguna-amarga-torres-del-paine
Laguna Amarga
autruche-avestruz-torres-del-paine
Une autruche
guanacos-torres-del-paine
Un troupeau de guanacos

Au mirador Nordenskjold, nous bénéficions d’une superbe vue sur le lac du même nom, qui côtoie de près le lac Pehohé. L’un est turquoise, l’autre bleu gris.

mirador-nordenskjold-torres-del-paine
Lacs Nordenskjold et Pehoé

Une petite promenade nous amène jusqu’à la superbe cascade de Salto Grande, dont les eaux d’un bleu turquoise irréel se déversent à gros bouillons dans le lac Pehoé.

cascada-salto-grande-torres-del-paine
Cascade Salto Grande

L’arrêt suivant restera probablement le point d’orge de la journée : nous montons jusqu’à un point de vue sur le lac Pehoé. Il n’existe pas assez de superlatifs pour décrire la vue qui s’offre à nous : exceptionnelle, spectaculaire, féérique, enchanteresse, étourdissante… Entre les eaux turquoises et translucides, le ciel d’un bleu éclatant, les nuages cotonneux accrochés aux montagnes enneigées et la végétation sauvage, nous ne savons plus où donner de la tête !

lago-pehoe-torres-del-paine-chile
Lago Pehoé

Nous arrivons ensuite au bord du lac Grey, dont les eaux proviennent de la fonte du glacier du même nom, glacier d’une superficie de plus de 200 km².  Nous empruntons un sentier qui nous mène à un point de vue depuis lequel nous pouvons admirer plusieurs icebergs d’un bleu intense, flottant tranquillement sur le lac.

lago-grey-torres-del-paine

glaciar-grey-torres-del-paine
Le glacier Grey
iceberg-lago-grey-torres-del-paine
Un bel iceberg

La journée s’achève avec un arrêt à la Cueva del Milodón, grotte dans laquelle ont été retrouvés en 1895 les restes d’un paresseux géant depuis extinct, le mylodon. Nous avons décidé d’économiser 5000 pesos en ne faisant pas la visite, décevante d’après nos informations.

torres-del-paine
Au revoir Torres del Paine…

C’est ainsi que se termine notre excursion au sein du parc. Nous estimons le prix du tour trop élevé (38€ !) pour une seule journée, sachant qu’il faut y ajouter l’entrée au parc (24€…). C’est à partir de ce moment que nous avons rebaptisé cette région la Platagonie, de « plata » qui signifie « argent » en espagnol. Pour visiter la partie Sud du Chili et de l’Argentine, mieux vaut donc avoir un portefeuille bien garni… Cependant, les paysages en valent largement la peine. C’est absolument époustouflant.

 

Randonnée à la journée : Las Torres

file-attente-torres-del-paine
La file d’attente déjà longue…

Il est possible de voir les majestueuses tours de granits sans faire le trek du « W ». Une randonnée à la journée permet d’accéder au mirador Las Torres, point de vue privilégié sur ces trois tours qui ont donné leur nom au parc.

Depuis Puerto Natales, nous avons pris un bus pour nous rendre aux portes du parc, à Laguna Amarga. Après deux heures de trajet, nous arrivons à l’entrée où se pressent déjà des dizaines de randonneurs en file indienne.

depart-randonnee-torres-del-paine

Heureusement, nous avons déjà acheté nos billets la veille ! Nous prenons donc directement un second minivan pour nous rapprocher du départ de la randonnée, 7 km plus loin. Celui-ci nous dépose près d’un bâtiment très moderne où nous pouvons passer aux commodités, avant d’attaquer les choses sérieuses.

Nous contournons l’hôtel de luxe Las Torres, idéalement situé au pied du massif montagneux, pour emprunter un chemin caillouteux. Laissant derrière nous le dernier petit kiosque permettant de se ravitailler en nourriture, nous nous enfonçons plus profondément dans le parc. Nous passons un petit pont suspendu et démarrons enfin la véritable ascension. La randonnée est, sans surprise, TRÈS fréquentée, et c’est parfois à la queue leu leu que nous parcourons le chemin longeant la rivière Ascencio.

vallee-rio-asciendo-torres-del-paine

Arrivés au Campamiento Chileno vers 12h, nous décidons de poursuivre notre route alors que la plupart des randonneurs profitent des tables pour déjeuner. Beaucoup de trekkeurs se basent dans ce camping pour une nuit. Il est également possible d’y louer les services de chevaux pour parcourir sans effort le reste du chemin jusqu’aux tours (pour la modique somme de 45 000 pesos = 60€ !).

vallée-torres-del-paine

Par la suite, nous passons dans des sous-bois et enjambons les ponts suspendus, toujours en suivant la rivière. Puis les choses se gâtent : les derniers kilomètres se font sur un chemin très pentu, au milieu de grosses pierres instables. Le suspense est insoutenable : va-t-on apercevoir les tours, qui sont restées obstinément cachées depuis le début de la journée ?

arrivee-torres-del-paine

Au détour d’un rocher, nous obtenons notre réponse : malgré un ciel nuageux, Las Torres sont bel et bien visibles ! Toutes les trois ! Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Ce n’est qu’une fois arrivés tout à fait au sommet que nous pouvons admirer le clou du spectacle. Au pied des trois tours massives, se cache une lagune d’un ravissant bleu turquoise. Le spectacle est exceptionnel, et nous mesurons notre chance. La météo dans le parc est si capricieuse que de nombreux randonneurs doivent parfois rebrousser chemin sans avoir vu les précieuses tours de granit, cachées par les nuages.

Un renard, visiblement habitué aux touristes, rôde parmi les rochers en quête de nourriture.

Le point de vue est extrêmement fréquenté, et nous savourons notre sandwich bien mérité au milieu de dizaines de touristes.  Nous parvenons tout de même à prendre quelques photos sans personne dessus.

las-torres-torres-del-paine
Las Torres dans toute leur splendeur !

Il est temps de redescendre et la vue sur la vallée est elle aussi très impressionnante. Un bel arc-en-ciel vient compléter le spectacle.

 

 

 

Profil de la randonnéeIcône Randonnée
Distance : 18 km A/R
Durée : 6h
• Dénivelé : +700 mètres
                                • Difficulté : Moyenne

C’est la fin de notre séjour au Parc National Torres del Paine, élu huitième merveille du monde par les visiteurs du site VirtualTourist.com. On vous laisse avec quelques photos, à vous de voter ! Torres del Paine mérite-elle son titre ? Nous on pense que oui…

los-cuernos-torres-del-paine
Les fameux « Cuernos »

vue-salto-grande-torres-del-paine panorama-lago-pehoe-torres-del-paine lago-grey-iceberg-torres-del-paine

Infos pratiques

Icône PrixEntrée au parc : 21 000 CLP en haute saison (Octobre à Avril) et 10 000 en basse saison (Mai à Septembre)

Icône TransportTransport Puerto Natales > Torres del Paine : 15 000 CLP A/R
Transport Laguna Amarga > Hotel Las Torres (point de départ de la randonnée à la journée): 3000 CLP

Logement :
Les prix des hôtels à l’intérieur même du parc Torres del Paine étant exorbitants, mieux vaut se baser à Puerto Natales. Si vous partez en trek, vous pourrez laisser vos affaires dans une auberge contre une somme modique.
Nous avons logé à l’auberge San Antonio, tenue par trois soeurs d’un certain âge et obsédées par les (très strictes) règles de vie commune. Par conséquent, l’auberge était extrêmement propre mais nous avons dû supporter de les avoir sans arrêt sur le dos. À tel point que l’une d’entre elles est venue couper une carotte à la place de Nico, estimant qu’il ne le faisait pas comme il fallait. Amusant mais pesant à force.
Le prix : 13 000 CLP par personne en dortoir de 6, petit déjeuner léger inclus.

 

Dans le prochain article, retour en Argentine pour découvrir le très impressionnant glacier Perito Moreno !

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial