El Chalten, Eldorado de la rando

laguna-torre-hike

« El Chalten, Capital Nacional del trekking ». La couleur est annoncée. El Chalten, c’est “le” spot de randonnée d’Argentine. La municipalité elle-même s’en vante sur ses dépliants : « El Chalten, paraiso de la montaña ». Isolé quelque part au milieu de la route 23, cette petite bourgade de 1500 âmes située dans le parc national Los Glaciares est le point de départ de nombreuses randonnées. Entre lacs, montagnes, et vastes étendues sauvages, c’est le lieu idéal pour se ressourcer et mettre à l’épreuve ses chaussures de randonnée. Le trajet en bus pour rejoindre la ville vous met déjà l’eau à la bouche. Le lago Viedma n’y est pas étranger. Les paysages visibles depuis la fenêtre du bus sont sublimes. Une seule envie vous prend alors, saisir vos bâtons de marche et voir ce qui se passe plus haut.

El Chalten capital nacional del trekkingPour l’heure, El Chalten a réussi à préserver une atmosphère assez tranquille. Auberges de jeunesse, hôtels, restaurants et magasins de matériel de randonnée se font la part belle. Mais dans ses rues quasi désertes, on s’y sent encore à son aise, pas comme à Ushuaïa ou El Calafate, deux villes de Patagonie façonnées par et pour le tourisme. Le village d’El Chalten n’en connaît pas moins un bel essor, en témoignent les nombreux hôtels en construction.
Seul point noir de cette petite ville : le prix de la nourriture. Quatre supermarchés se partagent le gâteau mais partout les prix sont exorbitants. Comptez le double des prix habituellement pratiqués en Argentine.

 

Randonnée vers la Laguna Torre

 

laguna-torre-panneau

C’est par un chemin rocailleux que commence cette randonnée. Un léger dénivelé permet de se mettre en jambes lors de la première demi-heure, mais très vite cela redevient facile. Pendant deux heures et demi, on se balade tranquillement entre forêts et vastes plaines. Les arbres desséchés et le sable ne sont pas sans nous rappeler le sud-est de la France, avec les sommets glacés qui culminent à plus de 3000 mètres en prime. Sans oublier le glacier. Magnifique ! Le sentier longe en partie le rio Fitz Roy, un plaisir pour les yeux et les oreilles. En chemin, on admire quelques jolis panoramas, notamment au Mirador del Torre (au km 3).

mirador-del-torre

La dernière demi-heure de marche se fait dans du gravier, sans difficulté non plus. À l’arrivée, on jouit d’une vue surréaliste sur la Laguna Torre et le Glaciar Grande qui la surplombe. En bonus, quelques icebergs font le spectacle sur une eau aux tons bleu-gris. Malheureusement, vent et nuages s’invitent souvent à la fête. Avec de la chance, vous pourrez distinguer le cerro Fitz Roy qui culmine à 3405 mètres. Pour notre part, la météo capricieuse nous a privé de ce plaisir. Merci à Maxime et Elise, qui ont eu la chance d’avoir un ciel plus dégagé, de nous avoir permis d’utiliser leurs photos !

laguna-torre-el-chalten laguna-torre-hike

 

Profil de la randonnéeIcône Randonnée
Distance : 19 km A/R
Durée : 5h  (montée 3h30)
• Dénivelé : +200 mètres
                                • Difficulté : Facile

 

icone bonusBONUS

Deux kilomètres et une heure de marche supplémentaires vous emmènent jusqu’au Mirador Maestri. Vue imprenable sur le Glaciar Grande, mais exposition au vent maximale ! Prenez de quoi vous couvrir… et des forces aussi, car les deux derniers kilomètres sont les plus difficiles !

glaciar-grande-el-chalten
Vue sur le glacier Grande

 

Sendero Loma del Pliegue Tumbado

Le départ se fait depuis le bureau des gardes du parc, situé au sud du terminal de bus. Nous sommes au milieu de vastes plateaux, entre les montagnes. Derrière nous, El Chalten se fait de plus en plus petit au fur et à mesure de la montée. D’ici, on prend davantage la mesure de son isolement, enclavé entre toutes ces montagnes.

el-chalten-ville

el-chalten-vaches
Une vache et son veau cachent le panneau avant la bifurcation.

À notre droite culminent le cerro Torre et le cerro Fitz Roy. Enfin, on les devine, car un épais voile nuageux les entoure. Un sentiment de grands espaces domine. Quelques vaches en train de brouter nous accompagnent dans cette balade assez peu fréquentée.

Une bifurcation, à gauche part le sentier vers la laguna Toro, à droite on rejoint Loma del Pliegue Tumbado. Nous pénétrons dans les sous-bois. Un calme parfait y règne, la fraîcheur aussi. Bon nombre d’arbres morts gisent sur le sol. Après une heure passée dans ces sous-bois, on débouche sur une grande clairière que nous traversons en une poignée de minutes. À droite, on devine les sommets glacés du Fitz Roy. Nous suivons le sentier. Une heure de montée nous attend.

Nous sommes dans un paysage lunaire, bienvenue dans le Mordor version argentine. Les montagnes sont basses et très peu de végétaux y trouvent leur place. Le vent n’y est sans doute pas étranger, il est puissant et glacial. Le sol quant à lui est d’ardoise.

Loma-del-Pliegue-Tumbado-panorama

Vous apprécierez les massifs blocs rocheux qui jalonnent cette ascension et offrent un peu de répit face aux bourrasques. Quelques minutes calfeutré derrière l’un d’eux et c’est un peu d’énergie économisée dans cette lutte face au vent. Nous nous retournons, derrière nous le lac Viedma est turquoise, immense et splendide. Le spectacle est tel qu’on peine à distinguer la ligne d’horizon entre le bleu du ciel et les eaux du lac.

el-chalten-laguna-viedma

Encore quelques efforts, le sentier disparaît au profit d’un immense champ de pierres mais nous suivons le balisage matérialisé par les poteaux jaunes. Nous y sommes, le mirador Loma del Pliegue Tumbado nous offre une vue spectaculaire sur le Fitz Roy et un des glaciers. Enfin ça c’est en théorie, car un épais voile de brouillard nous prive de la vue. Les rafales de vent sont violentes, nous nous abritons derrière le monticule de pierres construit à la hâte mais très appréciable. Nous patientons une demi-heure mais les conditions ne s’améliorent pas. Nos efforts ne seront pas récompensés, mais ainsi va la loi de la montagne, nous aurons plus de chance une prochaine fois.

Loma del Pliegue Tumbado
Une vue pas vraiment à la hauteur de nos espérances…

Profil de la randonnéeIcône Randonnée
Distance : 19,6 km A/R
Durée : 6h  (montée 3h30)
• Dénivelé : +1150 mètres
                                • Difficulté : Moyenne

 

La faune locale
pic de Magellan
Pic de Magellan

Il est possible d’apercevoir des huemuls, une espèce de cerfs natifs de Patagonie. Autrefois chassée, cette espèce aujourd’hui en voie d’extinction est protégée. La chasse, mais aussi la réduction de son habitat et la présence du bétail sont les raisons qui expliquent sa disparition.

Les plus chanceux pourront apercevoir des pumas. Mais le plus grand prédateur de Patagonie se fait encore plus discret. Avec beaucoup de chance, et de discrétion, le croiser reste néanmoins possible.

Sur le chemin du retour, nous avons croisé un Pic de Magellan (Carpintero negro en espagnol). Ce magnifique oiseau au plumage noir et à la tête rouge vif était bien occupé à creuser un trou dans un arbre à grands coups de bec. C’est le bruit qui nous a alerté. Nous nous sommes approchés pour l’observer et le photographier, l’oiseau est resté impassible, focalisé sur son travail.

 

Icône TransportArriver et quitter El Chalten
El Chalten n’est situé qu’à trois heures de bus d’El Calafate. Une carte de la ville est disponible à l’office de tourisme situé dans le terminal de bus. Cette carte renseigne également les différents sentiers de randonnées accessibles depuis la ville.
Faire du stop
Ce n’est pas chose aisée ici, car la route 23 est assez peu fréquentée et les voitures qui partent d’El Chalten sont souvent pleines. Notre suggestion ? Prenez le bus le plus court et économique, et tentez le stop un peu plus loin. C’est ce que nous avons fait en  rejoignant la ville de Perito Moreno.

Il existe de nombreuses autres randonnées à El Chalten, en voici la liste et une petite carte pour vous aider à choisir.

liste distances randos-el-chalten randos-el-chalten-carte

 

Dans notre prochain article, nous vous emmenons au cerro Fitz Roy, splendeur d’El Chalten.

Laissez nous un petit commentaire, nous y répondrons avec plaisir !